Comment surmonter le trouble obsessionnel compulsif (TOC)


Qu’est-ce que le trouble obsessionnel-compulsif (TOC) ?

Le trouble obsessionnel-compulsif (TOC) est un trouble anxieux caractérisé par des pensées indésirables et répétées (obsessions) et des comportements répétitifs (compulsions). Le TOC interfère avec la vie quotidienne, les carrières et les relations de la personne. Le TOC est classé au dixième rang des maladies les plus invalidantes par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), car le TOC affecte chaque aspect de la vie d’une personne.

Symptômes

Les symptômes du trouble obsessionnel-compulsif comprennent à la fois les obsessions et les compulsions.

Symptômes obsessionnels

Les obsessions sont des pensées, des images ou des impulsions qui pénètrent à plusieurs reprises dans l’esprit d’une personne et qu’elle ne peut pas contrôler.

Quelques obsessions courantes

  • Peur de la saleté ou des germes
  • Impulsions à crier des obscénités dans des situations inappropriées
  • Dégoût des déchets ou des fluides corporels
  • Peur d’avoir des pensées mauvaises ou pécheresses
  • Peur de blesser un membre de la famille ou un ami
  • Besoin d’être constamment rassuré
  • Perte de cheveux ou taches chauves à cause de l’arrachage des cheveux
  • Rejouer des images pornographiques dans votre esprit
  • Doutes que vous avez verrouillé la porte ou éteint la cuisinière

Symptômes compulsifs

Les compulsions TOC sont des comportements spécifiques que les personnes atteintes de TOC essaient de se débarrasser de sentiments pénibles en les exécutant.

Les symptômes et signes de compulsion peuvent inclure :

  • Compter selon certains schémas
  • Enregistrer les journaux, le courrier ou les conteneurs lorsqu’ils ne sont plus nécessaires
  • Demander sans cesse d’être rassuré
  • Lavage des mains jusqu’à ce que votre peau devienne crue
  • Compter jusqu’à un certain nombre, encore et encore
  • Vérifier le poêle à plusieurs reprises pour s’assurer qu’il est éteint

Psychothérapie

Il existe des types de thérapie spécialement conçus pour le TOC. De nos jours, les thérapeutes utilisent la technique CBT spécifique pour le TOC appelée prévention de la réponse à l’exposition.

La thérapie cognitivo-comportementale aide les gens à reconnaître les croyances et les comportements irrationnels et négatifs et à les remplacer par des comportements rationnels et positifs. L’objectif de la thérapie cognitivo-comportementale est de remplacer les habitudes de pensée destructrices par des habitudes de pensée saines. Dans le cadre de la prévention de l’exposition et de la réponse (ERP), le thérapeute expose à plusieurs reprises la personne à une obsession telle que toucher une poubelle, puis il empêche le patient de se laver les mains. Cet exercice est répété du problème le plus léger au plus grave. L’ERP coupe le lien entre les pensées obsessionnelles de la personne et son comportement compulsif et réduit les peurs et les angoisses.

Médicaments

Plusieurs médicaments sont disponibles pour traiter le TOC. Les antidépresseurs aident à augmenter les niveaux de sérotonine, ils peuvent donc être utiles pour le TOC. Ces médicaments comprennent : la clomipramine, la fluoxétine, la sertraline, la paroxétine et la fluvoxamine.

Vivre avec le TOC

  • Apprendre la relaxation et la gestion du stress. Le stress est le principal déclencheur de l’apparition de vos symptômes de TOC. Apprenez des techniques de gestion du stress telles que la relaxation, la médiation, le yoga, etc.
  • Vaincre la culpabilité et la honte. La culpabilité et la honte sont souvent associées au TOC. La première étape pour faire face au TOC est de surmonter la culpabilité et la honte. En réalité, les pensées obsessionnelles et les comportements compulsifs ne sont qu’un problème comme n’importe quel autre problème.
  • Renseignez-vous sur le trouble obsessionnel-compulsif. L’éducation sur votre problème vous aide à mieux le gérer.
  • Soyez patient avec vous-même. Surmonter le TOC demande du temps, des efforts et de la patience
  • Redéfinissez les pensées obsessionnelles : votre pensée obsessionnelle n’est qu’un symptôme, ce n’est pas la réalité.
  • Ne vous battez pas avec des pensées obsessionnelles. Se battre avec chaque pensée renforce cette pensée. Défiez vos pensées obsessionnelles et remplacez les pensées rationnelles, puis détournez doucement votre attention.
  • Utilisez la technique de pleine conscience. Sortez de vous-même et observez vos pensées sans porter de jugement.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *